In Cyclisme/ Lifestyle/ Sport/ voyages

2 jours en Charente-Maritime sur un bout de la Vélodyssée

Après notre cycling trip en Irlande, on s’était promis que pour notre prochaine aventure à vélo, Oslo serait de la partie ! Alors quand La Vélodyssée & Charentes Tourisme m’ont fait part de leur projet, j’ai tout de suite été emballée car ils étaient très ouverts à l’idée qu’Oslo fasse parti de l’aventure. Ainsi, ils nous ont concocté un superbe itinéraire sur la Vélodyssée à travers les voies vertes, les marais, et enfin la côte Atlantique. Ainsi qu’un programme fait sur mesure adapté à notre boule de poils.

Pour être tout à fait transparente avec vous cette collaboration prenait en charge notre hébergement, la location de nos vélos, le transport, ainsi nos repas.

Il est donc temps de revenir sur ces deux jours à vélo exceptionnels avec Nico & Oslo mais avant ça, je vous propose de visionner cette courte vidéo 🙂 

Pour celles et ceux qui souhaitent se rendre à leur point de départ en train, je vous conseille vraiment de louer des vélos sur place. Pour notre part, nous avions fait le choix de transporter la carriole d’Oslo dans le train (mauvaise idée). Ce n’est pas autorisé et rarement toléré, pour cette fois-ci c’est passé, mais je préfère vous mettre en garde. Nous avons fait l’acquisition de cette carriole pendant les soldes en janvier chez Carrefour. Elle est très pratique, n’ayant pas de voiture, elle nous permet de transporter Oslo (poids 25 kilos) lors de nos déplacements à vélo en ville. Si vous voyagez avec votre animal, prévoyez un petit coussin pour lui, ça sera plus confortable ! 

Voyage en Intercités

Il faut réserver votre emplacement vélo pour 10€ 

  • dans les trains Intercités de jour sans réservation obligatoire
  • dans les trains Intercités de jour à réservation obligatoire
  • dans les trains Intercités de nuit 

Voyage en TGV

Il faut réserver votre emplacement pour 10€ 

  • lors de la commande de votre billet
  • pas besoin de plier ou démonter votre vélo

Voyage en TER 

À bord des TER, le transport de vélo est gratuit, suspendu ou placé dans un espace prévu à cet effet. Ces emplacements sont accessibles dans la limite des places disponibles et ne peuvent être réservés (attention aux périodes de fortes affluences).

La location des vélos

Nous avons récupéré les vélos directement à la gare de Rochefort. Ce qui est génial, c’est que le prestataire Bicybags s’adapte à vos besoins sur un vaste secteur et ne se limite pas à la Charente-Maritime. Vous pouvez retrouvez ici (Où nous trouver?) la carte des points de localisations de ce service proposé sur les plus belles pistes cyclables de France. Il est aussi possible de louer une remorque enfant comme celle que nous possédons.

Comptez 55€00 / personne

pour la location d’un vélo avec assistance électrique sur une durée de 2 jours.

(les vélos sont tout équipés, antivol, sacoches étanches, 1 kit réparation avec bombe anticrevaison, casque, bidon)

Nous avons fait le choix de tester les vélos avec une assistance électrique, d’une part parce que Nico tractait beaucoup de poids (entre le chien, le poids de la carriole et une partie de nos affaires)… Mais aussi parce qu’avec du recul, on sait que parcourir 50 bornes sur une journée, n’est pas forcément accessible à tout le monde, l’assistance électrique rend le séjour très accessible, même aux débutants. Lorsqu’on fait un voyage à vélo, on s’arrête forcément souvent, que ça soit pour visiter, ou même faire des photos. Le but n’est pas d’aller d’un point A à un point B d’une traite. Ici on parle de cyclo tourisme, alors si vous souhaitez voyager avec un enfant en bas âge ou encore un animal, je vous recommande mille fois l’électrique. 

La Vélodyssée

La Velodyssée est une veloroute qui relie Roscoff (en Bretagne) à Hendaye (à la frontière espagnole), elle longe la côte Atlantique française sur plus de 1200km, ce qui en fait la plus longue veloroute de France et la plus littorale. De plus la Vélodyssée est la partie française de l’EuroVélo1, qui relie la Norvège au Portugal par voie cyclable.

Rochefort - Ronce les bains

Nous sommes donc partis de Rochefort et nous avons pris la direction de Trizay, une petite commune où nous avons d’ailleurs séjourné pendant nos vacances d’été. Suite à une déviation momentanée, nous avons pris un peu de retard. Comptez depuis Rochefort, une petite vingtaine de kilomètres (1h18 tranquillement). Nous avions rendez-vous à 11h30 avec Marion notre guide présente sur le site de l’Abbaye de Trizay. Habituellement, nous ne sommes pas franchement friands des visites guidées, cependant, nous avons été agréablement surpris par celle-ci, Marion est passionnée et ça rend la visite intéressante et captivante, sans être trop long, elle sait aller à l’essentiel et c’est particulièrement appréciable.

Puis pour le déjeuner, on nous avait réservé une table à l’Auberge du lac , nous avons trouvé cette adresse simple et accueillante ! 🙂

2 Allée du Bois Fleuri, 17250 Trizay

L’Abbaye de Trizay

 3 allée de Chizé, Esplanade de l’Abbaye 

Abbaye de Trizay, 17250 Trizay

PET FRIENDLY 

Après s’être bien restaurés, on s’est mis en route pour Ronce les Bains. Comptez une trentaine de kilomètres (2h sans les pauses). Nous avons pris le temps et nous nous sommes arrêtés plusieurs fois pour des photos et contempler ce bel itinéraire. Oslo en a profité pour faire un plouf rafraichissant dans le canal ! Avec Nicolas, on a été impressionnés par la qualité et la sécurité des pistes cyclables du parcours. Nous avons très peu de fois eu à emprunter la route sur l’ensemble de l’itinéraire proposé par la Vélodyssée. Le parcours  se concentre sur de nombreuses voies vertes et pistes. Attention toutefois à celles et ceux qui souhaiteraient s’y aventurer en vélo de route, ce n’est pas toujours adapté. 

Nous sommes arrivés aux alentours de 18h à Ronce les bains, nous nous sommes arrêtés dans un petit bar avant de rejoindre l’hôtel de la Plage.  

Nous avons assisté à un magnifique coucher de soleil sur la plage qui donne juste devant le restaurant de l’hôtel, un véritable bonheur ! D’ailleurs, nous avons bien dîné au restaurant de l’hôtel.

Rochefort Ronce les bains ⇒ 51 km 

Ronce les bains - Royan

Après une bonne nuit réparatrice, nous nous sommes levés assez tôt, nous avons pris un petit-déjeuner à l’hôtel et nous sommes partis sur vers 9h30. Sachez qu’à l’hôtel, il est possible d’entreposer vos vélos dans un lieu fermé et sécurisé. 

Hôtel de la plage

16 Avenue Gabrielle, 17390 La Tremblade

À partir de 95 euros la nuitée pour une chambre double avec vue sur Mer

PET FRIENDY

Phare de Coubre

Port de la Palmyre

Pour cette seconde journée nous avions 39 kilomètres pour atteindre Royan, notre dernière étape du séjour. Cet itinéraire traverse la forêt et longe la route. Parfois on peut apercevoir l’océan et ses dunes de sables, c’est somptueux. Nous avons fait un petite halte pour admirer le phare de Coubre que nous avions aperçu depuis la plage durant nos vacances. Nous avons eu beaucoup de chance, car la météo était idéale pour ce mois de septembre. Les touristes avaient déserté les plages et les pistes, c’est juste parfait.

Concernant Oslo, vous m’avez demandé comment ça se passait pour lui et si il n’était pas trop stressé.

Par expérience, nous avons attaché Oslo dans la carriole car une fois il en est sorti en plein axe roulant. Plus de peur que de mal, nous en avons tiré des leçons et nous avons décidé de trouver un moyen de l’attacher, donc si j’ai un conseil à vous donner, c’est d’attacher votre chien, on sait jamais ce qu’il peut se passer. Depuis nous n’avons plus de soucis. Pour lui ça se passe bien, même si ça lui démange les coussinets de courir à nos côtés. Mais bon il faut être réaliste, il ne peut pas nous suivre sur 40 kilomètres ça serait absurde. Il se fait donc transporter par papa et il chouine très souvent quand maman dépasse papa ! Bref, il n’est pas malheureux, il fait juste parfois sont petit prince, un peu comme un enfant vous me direz. Le tout, c’est de faire souvent des pauses pour qu’il puisse gambader. C’est donc tout à fait faisable de partir avec son chien dans la mesure où il est bien dressé et pas trop impatient.

On est partis avec 1 sac à dos pour deux qui contenait nos vêtements de rechange et notre trousse de toilettes, un drone qui n’a pas franchement servi car c’est souvent interdit sur le territoire Français, un appareil photo, les croquettes pour Oslo, une petite gamelle, des gourdes remplis d’eau, (attention, je n’ai pas vu de points d’eau sur la piste cyclable, cependant vous pouvez les remplir en demandant gentiment aux commerçants du coin) , et c’est tout 🙂 

Ronce les bains Royan ⇒ 39 km 

Et enfin, Royan, étape royale avec vue sur mer, et ses villas Belle Epoque. Inoubliable !

Article écrit en collaboration avec  La Vélodyssée & Charentes Tourisme

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Romain
    29 septembre 2019 at 17 h 08 min

    Magnifique article Amélie qui donne la pêche et envie de faire ce trajet !! Les photos sont superbes et bravo à Nico pour les prises de vue en drone 🙂

    • Reply
      Amélie Tauziede
      22 octobre 2019 at 13 h 17 min

      Merci Romain pour ta visite 🙂

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Catégories