In Lifestyle/ Running/ Sport/ Une histoire de chien

Running : Cours avec ton chien

Aujourd’hui on va parler canicross puisque vous êtes assez nombreux à me poser des questions régulièrement sur le matériel que j’utilise pour pratiquer cette discipline. récemment sur Instagram, je vous ai invités à me poser des questions liées au canicross, je pensais y répondre dans cet article, mais j’ai reçu beaucoup de questions, alors je préfère y répondre dans un prochain billet, qui arrive très vite  !!

S’équiper c’est bien, mais bien s’équiper c’est mieux, pour votre chien comme pour vous ! 

Trouver le bon matos n’est pas aussi si simple qu’on peut le penser, lorsque j’ai commencé à me renseigner pour bien m’équiper, j’ai vite été perdue entre les différents équipements proposés, la plupart des revendeurs se trouvent sur le grand internet et le conseil n’est bien évidemment pas au rendez-vous. Je me suis posée tout un tas de questions avant de franchir le cap de l’achat, quel harnais choisir pour mon chien? Quel baudrier serait le plus adapté? Et la taille… ? Vous l’aurez compris je n’aurai pas été contre quelques petits renseignements, bien qu’il ne soit pas impossible de trouver en faisant des recherches c’est toujours plaisant de recevoir les bons conseils d’un professionnel. Désormais TOM & CO propose ce service dans leurs magasins (160 magasins entre la France et la Belgique). 

Récemment j’ai donc eu le plaisir de collaborer avec cette enseigne qui partage des valeurs qui me sont chères, comme le fait de ne vendre pas de chiots et de chatons en magasin. Pour ma part, j’ai pu échanger avec d’Antony Le Moigne (champion de monde canicross à plusieurs reprises). Sachez que chaque vendeur spécialisé de l’enseigne ont été formé par Antony à la bonne pratique de canicross, que ça soit l’équipement, l’alimentation, ou encore la récupération. Vous avez la possibilité de vous rendre en magasin avec votre toutou, ainsi le vendeur pourra être en mesure de prendre les mensurations de votre chien, mais aussi vous expliquer comment bien positionner le baudrier ou encore comment mettre le harnais à votre chien. Pas de chance, l’enseigne n’est pas encore implanté à Bordeaux mais ça se serait tarder 😀 

L'équipement canicross I-Dog

Pour pratiquer le canicross il est nécessaire d’avoir un équipement adapté. Pour  se faire vous avez  besoin de trois éléments indispensables qui sont 

Je ne vous recommande en aucun cas de pratiquer le canicross avec un harnais de balade type : Julius K9 . Afin de protéger les articulations, épouser au mieux la morphologie de votre animal, mais aussi être suffisamment résistant, veillez à bien choisir votre harnais de canicross. Le harnais X-BACK a la particularité de s’adapter à une grande majorité de chiens (sauf quelques exceptions). 

Cet équipement est tout aussi important que le harnais de votre chien, puisque ce dernier a pour objectif de protéger votre dos. Personnellement, je ne vous recommande pas d’opter pour une ceinture de canicross, car cette dernière peut remonter en courant et donc créer des douleurs dorsales, ce qui n’est pas la fonction recherchée. De plus le confort d’un baudrier est sans égal comparé à celui d’une ceinture, les chocs sont mieux répartis avec le baudrier et avec un bon réglage on a moins de chance qu’il bouge durant la sortie.

Cette dernière permet d’encaisser et amortir les chocs lorsque votre chien est en traction, ou bien qu’il tire subitement. 

MON AVIS

Après un mois et demi de test et de nombreux kilomètres parcourus avec Oslo et cet équipement I-DOG, me voilà conquise par ce nouveau matériel. En comparaison avec mon précédent matériel, j’ai noté une grande différence avec le baudrier CANYON qui ne bouge pas. Le précèdent avait souvent tendance à remonter et lorsque je le serrai plus fort pour éviter qu’il ne bouge de trop, cela devenait inconfortable pour moi au niveau de la partie intime.  C’est donc un très bon point, puisque les chocs sont vraiment limités pour mon dos. Autre point positif c’est l’accroche du harnais à la longe jusqu’au baudrier qui se fait avec des mousquetons, qui ont un système de sécurité renforcé, c’est rassurant pour Oslo comme pour moi. 

Enfin côté esthétique, les produits sont à la fois bien conçus et jolis !   Le harnais est équipé de bandes réfléchissantes ce qui peut être utile lorsque l’on court dans des lieux peu éclairés, en hiver par exemple. Je vous recommande d’ailleurs d’ajouter une petite lumière comme celle-ci, au harnais, ça coute vraiment rien et ça permet à votre chien d’être encore plus visible la nuit.

Avec mon copains canicrosseur Anthony @fatherandborder, on a pu tester ensemble un équipement complet de la marque I-Dog. 

Depuis quelques mois, je cours régulièrement avec mon ami Anthony et son border collie Gaspard, j’ai d’ailleurs fait sa connaissance sur les réseaux sociaux notamment grâce à nos toutous. J’adore nos sorties, elles sont souvent bien animées et nous n’avons pas le temps de voir les kilomètres défiler.

J’ai donc décidé de donné la parole à Antho pour un retour plus complet ! 

J'ai donné la parole à Anthony

J’ai choisi d’adopter un Border Collie car je voulais pouvoir partager avec lui ma passion pour le sport. Le Canicross est à mon sens, l’une des activités ou la complicité avec le chien est la plus importante.

J’ai commencé à courir avec Gaspard, petit à petit depuis ses 1 an, j’avais alors un équipement de bonne qualité sans être du haut de gamme. J’ai ensuite intensifié la pratique pour courir jusqu’à 3 fois par semaine, souvent en compagnie de Amélie, Nicolas et Oslo. Toutefois, petit à petit j’ai commencé à avoir des douleurs liées au baudrier : des maux de dos, des irritations sur les cuisses.

En débuts de course, Gaspard tracte par à coups, et l’équipement que j’utilisais amortissait très peu. Les lendemains de course j’avais des douleurs importantes en bas du dos. C’était également peu agréable pour le chien, le harnais était trop rigide, et la longe trop lâche.

Avec l’équipement i-Dog, j’ai été positivement surpris sur plusieurs points :

  •  Le confort pour le coureur : le baudrier est très bien étudié, les à-coups ne portent ainsi pas sur le bas du dos mais sur les fesses, juste en-dessous du bassin. Je ne ressens donc aucune contraction des lombaires, et je n’ai plus de douleurs post-course.

  • Le confort pour le chien : le harnais est légèrement élastique, permettant une plus grande liberté de mouvement, et amortissant les départs en sprint.
  • La sécurité : la longe élastique est relié au harnais et au baudrier par deux mousquetons très solides, limitant les risques de détachement.

Après un mois d’utilisation, c’est donc un retour très concluant, que ce soit pour le chien, pour le coureur mais aussi pour la sécurité du binôme. Seul petit point de vigilance : il est important de prendre le temps de bien régler le baudrier, ainsi que de choisir la taille adapté de harnais (pour Gaspard le S est légèrement trop petit) afin d’exploiter cet équipement de manière optimale.

On est trop contents d’avoir pu tester ce matériel et vous, pratiquez-vous le canicross? 

Je vous invite à lire ce précèdent article, où j’aborde mes débuts en canicross avec Oslo ♥

Cet article à été écrit en collaboration avec Tom & Co 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    ANTHONY RAYMOND
    8 septembre 2019 at 13 h 07 min

    Merci beaucoup de m’avoir permis de tester cet équipement, c’est vraiment génial 🙂

  • Reply
    Canicross : Questions / Réponses – Amélie Tauziede
    28 novembre 2019 at 19 h 45 min

    […] 2 septembre 2017 Previous Post Next Post […]

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Catégories