In Fashion/ Lifestyle/ Running/ Sport

Un week-end sportif à Nice

Le week-end dernier nous avons profité d’un court séjour à Nice en amoureux à l’occasion du marathon Nice-Canne en duo, il y a trois ans j’avais déjà accroché ce même dossard avec ma binôme Camille Pic. Quand l’organisation m’a proposé de participer à l’édition 2018, j’ai tout de suite pensé à Nicolas pour vivre la course avec moi et boucler ce marathon en duo ensemble. N’ayant toujours pas l’envie de courir le marathon, je trouve le format «2×21,2 km » intéressant, cela permet de vivre à deux cette expérience, tout en courant à son rythme.

Au moment de prendre les dossards j’ai demandé à Nico : tu n’aurais pas une idée du nom que l’on pourrait donner à notre équipe? Il m’a répondu « Pik & Pok » ! 😀 Nicolas a pu courir à une allure soutenue et moi qui n’avais pas forcément envie de me faire violence, j’ai pu courir en parlant et refaire le monde avec Christelle (@lecanardivre). Je me suis d’ailleurs étonnée, j’ai toujours eu du mal à parler en courant, ce n’est pas quelque chose qui est simple pour moi, je ne pense pas toujours à avaler ma salive et parfois cela me coupe la respiration, bref parler peut rapidement devenir une galère pour moi si je cours à une allure plus ou moins soutenue pour mon niveau. Bref vitesse et papotage ce n’est pas pour moi 🙂  Au tout début où j’ai commencé à parcourir des sorties de 21 kilomètres, je mettais 2h05 environ et il était pour moi inenvisageable de discuter en courant. Aujourd’hui ma petite fierté personnellement durant cette course fût celle de me dire que j’ai couru ce semi à 5’’46 de moyenne en parlant et sans souffrir.

La course s’est donc bien déroulée pour moi, je n’ai pas vu les kilomètres passer, même si je dois avouer que les conditions météorologiques se sont dégradées près du point relais d’Antibes, je n’étais pas mécontente d’en finir, j’ai donc laissé la pluie et le vent de face à Nicolas qui a couru son second semi-marathon de l’année en solo avec un petit RP à l’arrivée, malgré une prépa plus que douteuse 🙂 Pour l’an prochain, il a décidé de s’aligner sur son premier marathon le jour de son anniversaire à Bordeaux, comptez sur moi pour lui faire bouffer des sorties longues hihi 😀 (rire diabolique). J’ai trouvé que le système de « train navette » était bien rodé ! En effet, après la course, nous avons pu prendre un train muni d’un bracelet « PASS » jaune donnant un accès illimité aux trains entre Nice et Cannes. Ce bracelet est accessible aux coureurs ayant ajouté cette option lors de l’achat de leur dossard. Nous avons donc pris le train à la  gare de Antibes direction Cannes pour rejoindre nos petits champions à l’arrivée. Après la course on était bien évidemment exténués, alors dimanche après-midi nous n’avons pas fait grand chose mis à part aller se ravitailler dans un restaurant avec Christelle & Mehdi et se reposer.

Afin de profiter de la ville, on avait décidé de rester un jour de plus à Nice. Lundi matin un gros dodo s’imposait après le réveil aux aurores de dimanche. Finalement nous n’avons pas pu faire grande chose sur Nice le beau temps n’était pas toujours au rendez-vous et il pleuvait. Nous avons brunché chez Work House Café, adresse généreuse et gourmande puis nous sommes allés nous promener dans le parc de la Colline du Château, sur la promenade des Anglais et enfin en centre ville.  J’ai plus eu le temps de visiter et voir la ville qu’à ma précédente venue en 2015 , la ville est magnifique et à l’occasion je serai ravie d’y revenir ! 

Je partage avec vous mon petit look Niçois, d’autant plus que vous avez été nombreuses à me demander où j’ai shoppé ma robe salopette velours:) & j’ai eu un petit coup de coeur quand j’ai vu ces boots aux pieds de mon amie Alexandra <3

Robe Bershka  – Pull Promod (ancienne collection) équivalant icisac Victor & Hugo Boots Zara

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.